Musique
Musique


Cette rubrique se divise en quatre pages:


- Sac de billes qui contient des enregistrements solos comme des témoignages de réalisations de ces dernières années;


- Cric Crac Compagnie association dont je suis l’un des membres fondateurs et à laquelle j’ai participé plus de quinze ans;


- Concerts qui vous présente mes propositions actuelles sur scène, certaines formules présentes dans Sac de billes pouvant être reprises à la demande.


- Polyphonies qui vous propose partitions, fichiers MIDI et MP3 de certaines de mes compositions polyphoniques.


La musique est l’expression d’un savoir-faire, de l’imagination, d’une culture, d’un environnement, de relations sociales... Elle se révèle très souvent par le canal d’un objet sonore, d’un instrument de musique.


Je dois mes deux cornemuses à deux facteurs, Rémy Dubois et Bernard Blanc, qui sont les artisans d’un renouveau de la pratique de cet instrument. Sans eux, pas de musiciens et de musique, pas de création, pas de rencontre possible autour de ce poumon bourdonnant.


Ma 16 pouces est l’oeuvre de Rémy Dubois, facteur et musicien, artisan et artiste, chercheur et trouveur infatigable, poussé par une curiosité insatiable. Sa partenaire, Olle Geris, est son alter ego, tant dans l’art de la facture que de l’anchage. Elle est également la bonne fée de leur atelier, « D’un souffle à l’autre », dont elle assure un fonctionnement mêlant sérieux et gentillesse.


Vous pouvez les retrouver sur http://users.compaqnet.be/loulou/facteur/facteurs1.htm


Ma 20 pouces est l’oeuvre de Bernard Blanc, l’un des artisans du renouveau des pratiques musicales en Centre France par la recréation des grandes musettes incrustées. Il partage avec Rémy les mêmes qualités d’encyclopédiste de terrain !


Vous pouvez le retrouver sur http://www.cornemuses-blanc.fr/

Et voici quelques conseils que prodiguait Rémy Dubois concernant le délicat problème des anches de cornemuses lors du passage redouté à l’an 2000.

Image extraite du court métrage « Les prisons intérieures » réalisé par Alexandre Pierre