J’enseigne au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Calais . Cet établissement qui s’est ouvert depuis les années 80 au jazz, aux musiques anciennes et traditionnelles, à l’accordéon, qui possède un studio d’électroacoustique... , a été le premier en France à organiser des formations pour adulte (http://www.agglo-calaisis.fr/fr/les_equipements/conservatoire_de_calais). On peut noter que la notion de transversalité est un des piliers de son action. La voici, telle qu’elle est présentée dans le projet d’établissement:


___


« Une pédagogie en mouvement


Ce projet nouveau va entraîner des changements dans le contenu et l’organisation pédagogique dont la notion principale consiste dans la mise en place de parcours culturel et artistique que nous souhaitons intégrer par cycle, tant dans les disciplines instrumentales qu’en formation musicale.

Cette notion de parcours ne peut s’effectuer qu’à travers des échanges constants entre les différentes disciplines, par le biais de la transversalité.


Une pédagogie basée sur la transversalité :


Engagés depuis plusieurs années dans cette notion de transversalité, nous avons pu nous rendre compte de son efficacité en terme d’ouverture aux autres pratiques, de découvertes et d’enrichissements culturels et artistiques mutuels. Cette notion est maintenant très intégrée à notre pédagogie et a dépassé depuis longtemps le simple côté anecdotique de rapprochement par affinités personnelles. Il s’agit d’une autre conception de la pédagogie qui a non seulement pour buts de faciliter les échanges (techniques, musicaux, humains…), de croiser les pratiques mais aussi de faire avancer chacun dans sa propre pratique dominante.


Citons pour l’exemple quelques collaborations effectives :


- Musique ancienne et musique traditionnelle

- Atelier de musique à danser co-animé par trois professeurs de disciplines différentes : musique ancienne, musique traditionnelle et percussion

- Ateliers d’improvisation musique et danse co-animés par les professeurs responsables

- Projet commun orchestre à cordes et département de musique traditionnelle

- Formation musicale : autour du chant à danser co-animé par les professeurs de FM et le professeur de musique traditionnelle.

- Cordes : Création d’un atelier pour les élèves du 1er au 3ème cycles où est développé un travail pédagogique et artistique en commun par l’ensemble des professeurs du département avec pour thèmes principaux : Initiation et culture musicale du quatuor à cordes, techniques instrumentales, esthétisme musical, déchiffrage collectif. »

___


J’ai pris cet aspect du projet d’établissement (qui en intègre évidemment bien d’autres : pédagogie du projet, pratiques du chant à tous les niveaux de formation, développements des pratiques collectives, de l’improvisation, réflexions sur l’évaluation... Ce n’est pas le lieu de le détailler) car il illustre à mes yeux l’un des intérêts potentiel de l’enseignement en conservatoire: construire des expériences multiples dans la confrontation à l’autre et, ce faisant, construire du sens dans une meilleure connaissance d’autres pratiques culturelles et donc de nous-même. C’est bien sûr un projet en devenir et qui peut occuper les prochaines décennies. Loin de moi l’idée de brosser un tableau idyllique des pratiques en conservatoire. Je veux seulement indiquer que ce service public peut et doit être également un lieu d’action culturelle ouvert sur le monde, justement parce qu’il est un lieu de formation.


Je terminerai ce texte en citant Philippe Meirieu : « La spécificité de l’école est bien de traiter les questions afférentes au développement de la personne et à la construction du sujet par la médiation de la culture. »


Michel Lebreton


Philippe Meirieu article extrait de son site Internet « Fernand Oury, étrangement présent… Dialogue avec la figure majeure de la pédagogie institutionnelle » http://www.meirieu.com/ARTICLES/oury_meirieu.htm






Enseignement


Vous trouverez dans le tableau ci-dessous des textes de réflexions qui jalonnent mon parcours. Vous pouvez les télécharger et les utiliser à des fins non commerciales sous réserve de la gratuité de la diffusion, du respect du document dans son intégrité et de la citation des sources.

Éveil  Formation quelle dialectique Michel Lebreton.pdf

Éveil / Formation: quelle dialectique?

L'éveil participe d'une formation ouverte aux mondes sonores les plus divers. Il n'est ni un préalable à une formation hyper spécialisée ou commenceraient "les choses sérieuses" ni une formation au rabais faite de "petits jeux sympa mais pas exigeants". C'est une formation à la fois socle et transversale sur laquelle peuvent se construire les expérimentations les plus diverses permettant à l'apprenant de nourrir son parcours et d'affiner ses choix.

Enseigner les musiques traditionnelles ou un instrument Michel Lebreton 2016.pdf

Enseigner les musiques traditionnelles ou un instrument ?

La tentation chez certains de présenter leurs pratiques d'enseignement sous les intitulés "classe de violon trad.", "de vielle à roue", "de cornemuse"... concourt (même involontairement) à occulter l’environnement culturel et historique qui donne corps, chair aux objets instruments et répertoires mis en jeu. Cette démarche mène au même positionnement que les instruments dits "classiques" enseignés sous ce nom au conservatoire: classe de violon, de piano, de trompette...

Formation musicale et musiques traditionnelles Michel Lebreton 05 2106.pdf

Formation musicale

et musiques traditionnelles

La multiplicité des univers musicaux s’est peu à peu installée dans une partie des conservatoires en France. Et avec eux d’autres pratiques individuelles et collectives. S’est alors posée la question des outils de formation musicale adaptés à ces objets et pratiques. Et si la réponse était là aussi transversale !

L’oralité corps sensible et modèles appris Michel Lebreton.pdf

L’oralité: corps sensible et modèle appris

L’oralité interroge notre rapport à l’écrit et au modèle à reproduire. Il y a oralité en toutes sociétés ; c’est le degré de présence et d’usage de l’écrit qui introduit des différences entre reproduction du modèle, discours analytique d’une part et variabilité des objets dans le temps de leur production, discours analogique d’autre part.


Quatre textes de réflexions Michel lebreton 2015.pdf

Quatre textes de réflexions…

  • Parlons de diversité culturelle et d'enseignement
  • Le projet invite au partage
  • Faire ensemble
  • De la difficulté de l’altérité

Conférences M Lebreton présentation 2016.pdf

Les musiques trad’ se racontent



Vidéo conférences. Actuellement disponibles:


- Du Folk aux musiques trad. 50 ans de revivalisme

- Evolution des pratiques et des modes de jeu dans les musiques traditionnelles

- Les collecteurs au XIXe siècle: le regard des lettrés sur le folklore du domaine français



Le projet de formation du CRD de Calais (2012)

Il s’agit de la dernière mouture incluse au projet d’établissement. Au sommaire:


- préambule concernant le projet éducatif;

- les fondements du projet de formation;

- les cycles de formation;

- les ateliers de pratiques collectives;

- les projets collectifs internes et transversaux;

- les valeurs.


La transmission des musiques et danses de tradition populaire:


les conservatoires au cœur d’un projet d’action culturelle

Il s’agit là d’un texte de contribution aux assises nationales des musiques et danses traditionnelles organisées par la FAMDT en 2007. Les actes ont été coordonnés par Marlène Belly et édité par Modal. Ils sont en vente sur: http://www.famdt.com/


Programme du CEPI de Musiques Traditionnelles du CRD de Calais


Un exemple de démarche d’auto évaluation en conservatoire

L’état en 2010 d’un travail sur l’auto évaluation formative. Des fiches exemples illustrent cette démarche que je mène au conservatoire de Calais.

Argumentaire concernant les projets de réforme de l’enseignement supérieur artistique


Un questionnement en ce début d’année 2010 sur l’avenir de l’enseignement supérieur artistique et des CEFEDEM et CFMI

Finalité et objectifs d’un enseignement des musiques de tradition populaire et de la cornemuse

Un texte que je reprends régulièrement depuis des années et dont je ne vois toujours pas la fin... Ce qui est à la fois remuant et motivant

Contribution à la commission transmission et pratique amateur de la FAMDT



La commission transmission et pratique amateur est une émanation de la FAMDT qui introduit ainsi sa présentation: « La commission Transmission et pratiques en amateur a pour objectif la prise en compte de la spécificité de la transmission et des pratiques en musiques traditionnelles dans les politiques culturelles de l'enseignement artistique et culturel. »


Voir: http://www.famdt.com/formation-objectifs.php



L’évaluation formative en conservatoire


Il s’agit d’un texte de propositions suite à une réunion d’un groupe de réflexion pédagogique constitué depuis plus de deux ans dans le Nord Pas de Calais. Un site internet propose des documents en partage. Vous pouvez déposer vos contributions.


Voir: http://sites.google.com/site/pedagogiemusicale/


A propos de la tradition orale et de l’oralité…


Réflexions en vrac


Ce texte est une réflexion mêlant les notions d’oralité, le rapport à l’écriture, le projet de l’enseignant et le rapport aux sources dans l’enseignement. Il reste à construire formellement mais peut, en l’état, être matière à débat.



Une pratique actuelle de la modalité


Ce document est destiné à mes élèves afin de disposer d’outils de pratique et de réflexion sur le développement d’un univers modal à la cornemuse. Il ne s’appuie pas sur une aire culturelle donnée. Pour un travail approfondi sur les musiques du Massif Central, voir les textes de Jean-Marc Delaunay sur: http://www.crmtl.fr/spip.php?rubrique108

Le guide et le passeur.

Deux figures de l’enseignement de la musique aujourd’hui


Une réflexion un peu datée (une dizaine d’années) mais qui peut faire sujet à réflexions et débats.